Aquitaine décroissance

vers une démocratie générale

Rencontres Objecteurs de Croissance à Moissac en Août


communiqué de la Coopérative du MOC
Les Objecteurs de Croissance se rencontrent à Moissac, dans le tarn et Garonne (82) du 19 au 21 août Nous espérons que comme les fois précédentes toutes les sensibilités du mouvement de la décroissance, de l’anti-productivisme et de l’après-développement seront présentes à ces rencontres pour en faire un moment unique de dialogue.

 

– Commençons par un mea culpa : nous, ceux du MOC, nous ne sommes pas bons du tout dans l’organisation :

  • Nous le regrettons à moitié parce que le MOC, c’est le Mouvement des OC qui a quelques très fortes réticences pour tout ce qui ressemble à un parti, avec sa structure pyramidale, ses porte-paroles…
  • Pour ceux qui préfèrent un parti pour les OC, il faut se désabonner de cette liste et aller visiter les sites de nos amis « partidaires » : le PPLD et le POC
  • Pour les autres, nous pensons qu’il y a une occasion à ne pas manquer pour tenter un début de bout d’organisation du MOC dans les régions : ce sont les rencontres d’été que nous appelons les (F)Estives.

Pour une présentation rapide du MOC et son « inorganisation » : http://www.les-oc.info/category/moc/

Pour des informations sur les (F)Estives qui auront lieu à Moissac (82) du 19 au 21 août : http://www.les-oc.info/category/visibilite/moissac/

– Difficile de « construire » un « réseau du MOC en régions » par mail :

  • C’est pourquoi nous ferons de ces rencontres l’occasion pour les présents de se rencontrer et surtout de discuter ensemble pour FAIRE ensemble ce réseau
  • En attendant, ce serait bien que ceux qui le peuvent/veulent puissent :
    • prendre contact avec nous : par l’intermédiaire de cette liste (à utiliser sans abus – dès que possible, faire un mail direct)
    • s’organiser au plus près de chez eux pour mutualiser le covoiturage
    • diffuser dans les blogs/sites amis l’information sur ces (F)Estives
  • Faire d’ores et déjà des propositions pour cette construction du MOC dans les régions (comment mutualiser et « faire réseau » avec : nos informations, nos réflexions, nos alternatives…)

4- Dernier point : la « Coopérative du MOC », c’est pour le moment une vingtaine d’OC (plutôt dans une grande moitié sud de la France) qui par cooptation travaillent plus ou moins pour la visibilité politique des OC en général et plus particulièrement du MOC. Certains sont des OC à l’intérieur de formations politiques existantes (NPA, PG, EELV, Utopia…), nous sommes tous engagés dans des alternatives concrètes et les diverses résistances…

Cette « coopérative » n’est pas fermée, elle est une « cooptérative » ouverte à tous les engagés dans les résistances (contre-pouvoirs et anti-pouvoirs) et les alternatives concrètes en local…

Merci d’avoir lu

Michel Lepesant, membre de la Coopérative du MOC

Publicités

7 juin 2011 Posted by | DECROISSANCE | , , , , , , , , | Un commentaire

une généalogie des mouvements Objecteurs de Croissance


Et vous ? Vous vous y retrouvez ?

Le mouvement des décroissants est récent.

Une myriade de groupes s’en réclame.

Mais qui est qui? Pour s’y retrouver nous proposons donc cette généalogie qui remonte à 2004.

Si elle est loin d’être objective, elle a le mérite de mettre en évidence une fracture entre le Parti pour la décroissance (PPLD,Europe-Décroissance)

et le Mouvement des Objecteurs de croissance (MOC). (Cependant, la grande majorité des objecteurs de croissance ne font pas partie de ces structures.)

Pour Michel Lepesant (MOC), « Cette généalogie des mouvements politiques des OC est juste une version écrite du point de vue très partisan et très partidaire du PPLD »

Le PPLD en effet, en choisissant de présenter des candidats à divers élections et en ayant une structure de parti traditionnel, montre qu’il soutient un certain type de démocratie, la « démocratie représentative » .

Pour d’autres objecteurs de croissance,comme T.Fotopoulos: « les racines de l’actuelle crise multidimensionnelle (écologique, sociale, culturelle) sont à chercher dans l’organisation non démocratique de la société à tous les niveaux » et prônent une société de communautés organisées en « démocratie directe » ( ou démocratie générale ou encore auto-gestion).

La question est : la « Décroissance » est-elle soluble dans le système de représentativité politique actuel?

…………………………….

L’aperçu général est à voir ci-dessous.



En version pdf –

………………………………………………………………………………………….

Articles liés:

14 décembre 2010 Posted by | DECROISSANCE | , , , , , , | 9 commentaires

   

%d blogueurs aiment cette page :