Aquitaine décroissance

vers une démocratie générale

Foire à l’autogestion


Programme de la Foire à l’autogestion

 

 

 

Les 22, 23 et 24 juin à Paris et Montreuil

Vendredi 22 juin

Lieu : le Lycée autogéré de Paris (LAP, 393 rue de Vaugirard, métro Convention), qui fête ses 30 ans.


18h-20h : forum « Autogestion et pédagogie »

Avec, entre autres :

  • Laurent Ott (philosophe et acteur social, membre de l’Icem-Pédagogie Freinet),
  • une ou un enseignant de l’école Fernand-Labori (pédaogie Freinet) à Paris 18e,
  • une ou un enseignant du Lycée autogéré de Paris.

Mais aussi des actrices et acteurs de la tendance intersyndicale Émancipation et de SUD-Éducation.

 

Samedi 23 juin

Lieu : la Parole errante à Montreuil (9 rue François-Debergue, métro Croix-de-Chavaux).

Stands, buvette, restauration, animation musicale, cycle cinéma, vidéos, ateliers, débats… Plus d’une cinquantaine de structures participantes.


10h : Ouverture de la Foire à l’autogestion


11h-13h : forum « Autogestion, syndicalisme et luttes sociales »

Avec, entre autres :

  • Julien Gonthier (Solidaires-Industrie), qui évoquera le travail pour implanter un syndicalisme de lutte et autogestionnaire dans l’industrie ;
  • le conseiller juridique d’un syndicat du nettoyage, qui nous parlera de l’auto-organisation des luttes des travailleuses et travailleurs, souvent immigrés, parfois sans papiers ;
  • des anarchistes grecs, qui évoqueront le mouvement populaire dans leur pays ;
  • une actrice des CAFards (Montreuil), qui évoquera l’expérience de l’Assemblée générale interprofessionnelle de Montreuil en 2010, dans la lutte pour la défense des retraites.



12h-13h : Atelier : Libérer la parole

On explorera les comportements et cadres de pensée qui peuvent entraver la libération de la parole, créer des frustrations, de l’aliénation et favoriser les jeux de pouvoir dans un groupe ; et on verra ceux qui favorisent la coopération, l’entraide, la décrispation sur les enjeux de pouvoir/territoire. [organisé par AL ; max. 15 participant-e-s]

Lieu : librairie Michèle-Firk.

14h-16h : forum « Autogestion argentine »

Avec :

  • Trois camarades du Frente de Organisaciones de Lucha (FOL, Argentine) qui parleront du travail en coopérative et dans les mouvements sociaux des quartiers populaire ; aborderont les différents types de production : métallerie, menuiserie, boulangerie, couture, nettoyage… ; la situation politique (jeu de chassé-croisé avec le gouvernement Kirchner) ; la formation d’un syndicat des travailleurs en coopérative (AGTCAP) ; les luttes récentes pour défendre l’existence et le statut des coopératives autogérées ; et une expérience directe : la métallerie du FOL.
  • Frank Mintz (auteur, tendance intersyndicale Autre futur) fera le bilan des récupérations d’entreprises en Argentine.
  • Daniel Pinos apportera un éclairage à partir d’expériences chilienne, cubaine et espagnoles.


 


16 heures : cinéma : Grandpuits et petites victoires d’Olivier Azam, 80 min.
Octobre 2010. Les grévistes de la raffinerie Total de Grandpuits (Seine-e-tMarne) sont devenus malgré eux le fer de lance de la lutte pour la défense des retraites. La grève vue de l’intérieur, une  aventure humaine, un outil de réflexion pour les luttes à venir. En savoir plus sur le projet ou visionner la bande annonce.
En présence du réalisateur et d’un gréviste de Grandpuits (sous réserve).


13h-17h : Atelier : Ecriture d’un scénario de jeu de rôle grandeur nature (MAD)

Atelier d’écriture collective d’un scénario de jeu. Ou comment mettre en place une activité de loisir imaginatif autogérée à travers l’exemple de l’écriture de scénarios. Présentation et réflexion du jeu de rôle grandeur nature, de ses enjeux, et de la réappropriation de la ville comme espace de jeu. [organisé par la Mare aux diables ; 20 participant-e-s max]

Lieu : librairie Michèle-Firk.

 


15h-17h : Débat : Printemps arabe, où en est-on ?

L’actualité des luttes dix-huit mois après le Printemps arabe, avec Raouf, Marouane Taharouri et Laurent Esquerre, coordinateurs du dossier spécial d’Alternative libertaire de mars 2012.

Lieu : gradins extérieurs.

 

17h-18h : Atelier : Libérer la parole

On explorera les comportements et cadres de pensée qui peuvent entraver la libération de la parole, créer des frustrations, de l’aliénation et favoriser les jeux de pouvoir dans un groupe ; et on verra ceux qui favorisent la coopération, l’entraide, la décrispation sur les enjeux de pouvoir/territoire. [organisé par AL ; max. 15 participant-e-s]

Lieu : librairie Michèle-Firk.


18 heures : cinéma : 4 courts-métrages sur l’autogestion argentine du Colectivo audiovisual del Sur, La Galponera et Coodinadora de Organisaciones de Base, 30 min.
Quatre courts-métrages réalisés entre 2009 et 2012 par des médias alternatifs argentins sur les coopératives autogérés et les conflits qu’elles ont affronté.
Projection proposée par Pico y Pala en présence de Matias Barrio, du Frente de Organizaciones en Lucha.

17h-19h : Débat: Luttes, logement et autogestion : actualités, pratiques et perspectives

[organisé par la CGA]
Lieu : gradins extérieurs.

 

17h-19h : forum « Autogestion et production 2 : monter une production alternative »

Avec, entre autres :

  • Julie, de la ferme coopérative La Clémenterie (Ardèche) ;
  • Christian Vaillant (scop La Navette);
  • Michel Lulek (éditions du réseau REPAS);
  • Marc Bourgeois (scop Ambiance Bois), qui parleront de leurs projets et de leur parcours.

20h-23h : soirée festive

Avec, entre autres, DJ Aurélie + Iskander et DJ Kind of Red aux platines.


Dimanche 24 juin

Lieu : la Parole errante à Montreuil (9 rue François-Debergue, métro Croix-de-Chavaux).

Stands, buvette, animation musicale, vidéos, ateliers, débats… Plus d’une cinquantaine de structures participantes.


11h-13h : forum « Décroissance et autogestion »

Avec, entre autres :

  • Paul Ariès (politologue et écrivain) ;
  • Alex, syndicaliste et animateur de l’émission Les Mangeux d’terre sur Radio libertaire

 


11h-12h30 : Débat: « Produire et consommer autrement »

On échangera sur la construction d’une autonomie alimentaire pour contrer la dépendance aux centrales d’achat. Pour l’auto-organisation de circuits de production, de transformation et de distribution alternatifs : consom’acteurs, scops et coopératives alimentaires, jardins partagés…
Avec Consom’Solidaires, la scop Courts-circuits Saint-Denis, EcoBox, la scop La Conquête du pain, la scop Andines, la Commune libre d’Aligre…

Lieu : gradins extérieurs.

 

11 h 30 : cinéma : D’égal à égales de Corine Mélis et Christophe Cordier, 52 min.
Elles sont migrantes ou filles d’immigrants, et syndicalistes. Par–delà les conflits du travail, elles nous racontent une démarche d’émancipation individuelle et collective dans une société où sexisme et racisme restent d’actualité. En savoir plus sur le projet ou visionner des extraits.
En présence de la coréalisatrice et d’une syndicaliste (sous réserve).

 

12h30-13h30 : Débat : présentation du plan « Economie sociale, solidaire et écologique » par la revue coopérative L’Age de faire.

Lieu : gradins extérieurs.


13h30 : cinéma : Inventaire avant liquidation de Rémy Ricordeau, 54 min.
De jeunes travailleurs et chômeurs engagent une réflexion sur la nécessité d’initier d’autres pratiques politiques et d’autres rapports sociaux que ceux induits par le salariat et le consumérisme. S’esquissent alors des perspectives de transformations sociales où l’utopie se substitue au réalisme mortifère. En savoir plus sur le projet ou visionner la bande annonce.
En présence du réalisateur.
14h-15h: Atelier « Kit coop » : réfléchir à des outils grand public pour relocaliser l’économie.

[organisé par la scop L’Age de faire ; max. 10 participant-e-s]. Lieu : librairie Michèle-Firk.

14h-16h : forum « Autogestion et projet de société »

En cours d’élaboration. L’ambition est d’évoquer, dans les grandes lignes, ce que pourrait être une société post-capitaliste, tout en dégageant les points d’interrogation et les points de désaccord reflétant le pluralisme des structures participant à la Foire. Suspense !

 

15h30 : cinéma : DSK, Hollande, etc. d’Aurore Van Opstal, Julien Brygo et Pierre Carles, 90 min.
Les rapports médias/politique passés au crible avant la présidentielle de 2012. Ou comment la presse présélectionne les candidats compatibles avec les intérêts du pouvoir économique : DSK, puis François Hollande. En savoir plus sur le projet ou visionner des extraits.
En présence d’un des coréalisateurs.

17h-18h : Atelier « Libérer la parole »
On explorera les comportements et cadres de pensée qui peuvent entraver la libération de la parole, créer des frustrations, de l’aliénation et favoriser les jeux de pouvoir dans un groupe ; et on verra ceux qui favorisent la coopération, l’entraide, la décrispation sur les enjeux de pouvoir/territoire. [organisé par AL ; max. 15 participant-e-s]

Lieu : librairie Michèle-Firk.

by David http://www.foire-autogestion.org/

Publicités

12 juin 2012 Posted by | Notre démocratie | , , | Laisser un commentaire

   

%d blogueurs aiment cette page :