Aquitaine décroissance

vers une démocratie générale

La voix des élèves:l’État assassine les matières artistiques

Réforme du lycée : La mort de l’art option lourde en première L

 

SERIE L
Français
Hist-Géo
LV1+LV2
EPS
ECJS
Accpe
TPE
Vie de classe

Littérature
Littérature étrangère en langue étrangère
Sciences

4h
4h
4h30
2h
0h30
2h
1h
10h / an

2h
2h
1h30

Enseignement obligatoire (ou option  »lourde »)
Arts
Langue et cultures de l’Antiquité
LV3
LV1 ou LV2 approfondie
Mathématiques
5h
8h
3h
3h
3h
Enseignements facultatifs (2max)
LV3
Langue et cultures de l’Antiquité
EPS
Arts
3h
3h
3h
3h

Vous avez sans doute remarqué que le tableau ci-dessus contredit complètement le titre de ce communiqué.

Oui, les arts sont toujours disponibles en  »option lourde ».

Alors, pourquoi LA VOIX DES ELEVES s’entête à dire qu’avec les nouveaux programmes, l’État assassine les matières artistiques ?

La quasi-totalité des concours et examens d’entrée post-bac ont une épreuve de Mathématiques. Il faut alors un minimum de contact avec les mathématiques après les seconde. Or, on peut voir dans le tableau ci-dessus que les mathématiques ne sont disponibles qu’en enseignement obligatoire. Donc beaucoup d’élèves orientés vers la série L et préoccupés de l’après-bac se trouvent face au dilemme Maths/Arts et le plus souvent, les mathématiques l’emportent et l’art passe en facultatif… Avec 2h/semaine en moins !

Nous voyons bien dans ce choix du gouvernement de ne proposer les mathématiques qu’en enseignement  »lourd » son envie d’affaiblir les classes d’enseignement artistique dans l’optique de les voire un jour disparaître !

Ce raisonnement fonctionne aussi avec la matière ‘Langue et cultures de l’antiquité’

Ce problème peut malgré-tout se régler en interne dans certains lycées. LA VOIX DES ELEVES sera là pour vous conseiller dans vos démarches si ce problème vous concerne.

Réforme du lycée : mort de la commission d’appel auprofit d’un jugement arbitraire !

Maintenant, le conseil de classe du 3ème trimestre peut, si vos résultats sont moyens, vousproposer imposer un stage de  »remise à niveau ».

Si vos résultats sont trop faibles, et que leconseil de classe vous fait redoubler, au rendez-vous avec le proviseur (obligatoire pour unpassage en commission d’appel) vous obligera à faire ce stage (encore une fois, pas depassage en commission possible).

Là, vous vous dites que cette réforme est bonne. Si ces 36 heures de stage permettentun passage, où est le problème ? Le problème, c’est que ce stage n’assure absolument pas un passage ! Pendant le stage, les professeurs remplissent un dossier de stage personnel àchaque élève. Dossier qui est inaccessible pour la famille et qui sera remis au proviseur, qui décidera SEUL du passage ou du redoublement.Une décision arbitraire donc.

LA VOIX DES ÉLÈVES
www.voixdeseleves.doomby.com
Publicités

27 juillet 2011 - Posted by | EDUCATION | ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :