Aquitaine décroissance

vers une démocratie générale

Notre système politique et gouvernemental est un obstacle pour le progrès de l’humanité.

Quelles sont les leçons et les perspectives du mouvement du 15M ?

  • Le mouvement a montré  la capacité puissante de mobilisation spontanée

que possèdent les peuples lorsque les circonstances l’exigent ou le permettent.

  • On a vu également la rapidité avec laquelle la

situation s’est propagée .

  • Le rejet total de toute représentation « politique » officielle. Le mouvement se

structure par commissions, assemblées, les prises de parole sont libres.
Les deux partis de pouvoir officiels qui sont rejetés, mais cela
va sans doute plus loin dans la critique même de la démocratie « représentative ».

  • Enfin , le caractère  internationaliste des

thèmes et des formes de mobilisation. (les drapeau espagnols en Grèce, les manifestants
britanniques du mois de mars criaient « Tous ensemble, tous ensemble ! » en
français, et le mot « dégage » avait été scandé dans tout le monde arabe.)

Cette prise de conscience et de parole déboussole  le pouvoir .

Les  partis politiques et les syndicats  sont dépassés par la nature et l’ampleur de la contestation.

Des crises économique, écologiques, sociales étant encore à venir, il semble que nous entrions dans une ère de lutte et de contestation à l’échelle mondiale…

…………………………………………………………

 Manifeste pour la démocratie réelle

− « L’égalité, le progrès, la solidarité, le libre accès à la culture, le
développement écologique durable, le bien-être et le bonheur des personnes
doivent être les priorités de chaque société avancée.
− des droits basiques doivent être garantis au sein de ces sociétés : le droit au
logement, au travail, à la culture, à la santé, à l’éducation, à la participation,
au libre développement personnel et le droit à la consommation des biens
nécessaires pour une vie saine et heureuse.
− Le fonctionnement actuel de notre système politique et gouvernemental ne
répond pas à ces priorités et il devient un obstacle pour le progrès de
l’humanité.
− La démocratie part du peuple, par conséquent le gouvernement doit
appartenir au peuple. Cependant, dans ce pays, la plupart de la classe
politique ne nous écoute même pas. Ses fonctions devraient être de porter
nos voix aux institutions, en facilitant la participation politique des citoyens
grâce à des voies directes de démocratie et aussi, procurant le plus de
bienfait possible à la majorité de la société, et pas celle de s’enrichir et de
prospérer à nos dépens, en suivant les ordres des pouvoirs économiques et
en s’accrochant au pouvoir grâce à une dictature partitocratique menée par
les sigles inamovibles du PPSOE
− La soif de pouvoir et son accumulation entre les mains de quelques-uns crée
inégalités, crispations et injustices, ce qui mène à la violence, que nous
refusons. Le modèle économique en vigueur, obsolète et antinaturel, coince
le système social dans une spirale, qui se consomme par elle-même,
enrichissant une minorité et le reste tombant dans la pauvreté. Jusqu’au
malaise.
− La volonté et le but du système est l’accumulation d’argent, tout en la plaçant
au-dessus de l’efficience et le bien-être de la société ; gaspillant nos
ressources, détruisant la planète, générant du chômage et des
consommateurs malheureux.
− Nous, citoyens, faisons parti de l’engrenage d’une machine destinée à
enrichir cette minorité qui ne connaît même pas nos besoins. Nous sommes
anonymes, mais, sans nous, rien de cela n’existerait, car nous faisons
bouger le monde.
− Si, en tant que société nous apprenons à ne pas confier notre avenir à une
abstraite rentabilité économique qui ne tourne jamais à notre avantage, nous
pourrons effacer les abus et les manques que nous endurons tous. Nous
avons besoin d’une révolution éthique. On a placé l’argent au-dessus de
l’Etre Humain, alors qu’il faut le mettre à notre service. Nous sommes des
personnes, pas des produits du marché. Je ne suis pas que ce que j’achète,
pourquoi je l’achète ou à qui je l’achète. » (Manifeste pour la démocratie
réelle)

……………………………………………

articles liés: ICI

Advertisements

13 juin 2011 - Posted by | Désobéissance civile, Notre démocratie | , , , , ,

8 commentaires »

  1. Je crois moi aussi que notre mouvement sera international ou ne sera pas.
    avec les nouveaux moyens de communication, la planète est en effet devenue un tout petit village ou les interactions entre les uns et les autres sont devenues tellement fortes que ce que l’on appelle « l’effet papillon » est maintenant la règle, que ce soit en matière politique, économique, environnementale ou sanitaire.
    Peut-être est-il temps de réfléchir à un type de fonctionnement dont les rêgles seraient les mêmes pour tous.
    Utopie ???
    Peut-être pour certains cela semble-t-il encore de l’ordre d’une douce folie…
    Cependant, si nous y réfléchissons un peu, ne serait-ce pas une solution pour lutter contres les concurrences « décalées » qui existent aujourd’hui d’un pays à l’autre, voire d’un continent à l’autre ???
    Quel véritable obstacle nous en empêche si ce n’est le racisme ou la xénophobie.
    Imaginons une terre ou la circulation des êtres serait libre et ou chacun serait protégé par les mêmes lois sociales.
    Un partage équitable des fruits du travail et le respect de toute fonction qui ferait disparaître la notion d’emplois sublaternes; pourquoi en effet subalterne puisqu’elle participe au même titre que n’importe quelle autre au bon fonctionnement de la société. En quoi le travail (simple exemple) d’un avocat est-il plus important que celui du balayeur des rues; nous avons autant besoin de l’un que de l’autre…
    Alors oui, réfléchissons aux raisons profondes qui pourraient rendre impossible à réaliser, ce qui semble aujourd’hui une pure utopie mais qui n’est peut-être pas aussi absurde qu’elle y paraît….
    Un grand mouvement international se lève, le moment ne serait-il pas venu de nous tourner vers quelques utopistes…bien intentionnés ???

    https://www.facebook.com/l.php?u=http%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3DRlf7n1mmOSw%26feature%3Dshare&h=194ec

    Commentaire par Lilichris | 13 juin 2011 | Répondre

    • « Ils savaient que c’était possible, alors ils l’ont fait » Merci Lili

      Commentaire par web | 13 juin 2011 | Répondre

  2. erratum : « ils ne savaient PAS que c’était impossible … Alors ils l’ont fait »
    (Marc Twain)

    Commentaire par GordZol | 9 septembre 2011 | Répondre

    • non, non pas d’erreur, c’est bien ce que je voulais écrire

      Commentaire par web | 9 septembre 2011 | Répondre

  3. @ Lili

    « non on n’a pas tant besoin d’avocats ; le balayeur est plus important il apporte propreté alors que l’avocat est phagocyté sur un système artificiellement compliqué, suffisamment pour que lui seul le comprenne et que le sens en échappe justement aux balayeurs, tourneurs/fraiseurs, paysans, sage-femmes, crémiers, etc … »
    dans le monde que tu décris, les avocats, finasseurs et serviles auprès des puissants pour nous enfumer, sont devenus le même hiatus à la justice, que les centrales d’achat le sont à la consommation .

    @ web
    désolé pour la non citation de Marc Twain, je trouve que remaniée ainsi, elle perd toute sa force et son mystère ; il n’y a rien de remarquable à réaliser quelque chose que l’on sait possible avant de le faire . exemple : faire un café (6h45 je verse le mien je vous laisse)

    Commentaire par GordZol | 10 septembre 2011 | Répondre

    • GordZol, je faisait référence au commentaire de lili « Alors oui, réfléchissons aux raisons profondes qui pourraient rendre impossible à réaliser, ce qui semble aujourd’hui une pure utopie mais qui n’est peut-être pas aussi absurde qu’elle y paraît…. ,,;Quel véritable obstacle nous en empêche. »
      Nous savons qu’un autre système, réellement démocratique est possible…il n’y plus qu’à faire, à agir… d’où: « Ils savaient que c’était possible, alors ils l’ont fait »,

      Commentaire par web | 10 septembre 2011 | Répondre

  4. c’est quand même une belle vision du monde que tu livres là (à part les avocats) ;))

    impossible à l’heure actuelle et tant que certaines influence au monde n’auront pas été éradiquées (profit, monopoles,pressions, politique, colonialisme, domination,mensonge …)
    c’est culturel et la révolution dont tu parles serait possible seulement si UN seul chef d’état majeurs le décidait … puisqu’il y en a déjà quelques uns parmi les « non alignés » (Venezuela, Bolivie, Iran, Equateur, Cuba …)

    impossible … donc c’est un beau projet .

    Commentaire par GordZol | 10 septembre 2011 | Répondre

  5. […] Notre système politique et gouvernemental est un obstacle pour le progrès de l’humanité. […]

    Ping par L’abstention active « Aquitaine décroissance | 22 février 2012 | Répondre


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :