Aquitaine décroissance

vers une démocratie générale

MANIFESTE DES VINGT-CINQ MILLIONS DE « FAINÉANTS».

Les chiffres ramenés à l’ENSEMBLE de la population : FRANCE * 65 millions de français * 21 millions non inscrits sur les listes électorales * 44 millions d’électeurs, parmi lesquels : * 19 millions ont voté aux cantonales 2011 divisées selon les partis et votes blancs ou annulés * 25 millions se sont ABSTENUS.

Forts de cette majorité, nous ABSTENTIONNISTES REVENDIQUONS la modification du processus électoral démocratique par la prise en compte des abstentions, bulletins blancs et des nuls – les trois représentants une expression citoyenne au même titre qu’un vote d’idéal politique. Le fait de s’obstiner à n’en tenir aucun compte est, par essence même, un concept anti-démocratique. Forts de cette MAJORITÉ, nous revendiquons l’invalidité et l’annulation de ces cantonales 2011 ainsi que celles de toute élection future présentant des taux où seule une minorité de la population citoyenne globale du pays s’est exprimée et serait reconnue comme choix pour tous. Aujourd’hui, nos concitoyens votants ainsi que les politiques de tous partis, peuvent nous juger fainéants, antidémocratiques, désintéressés de la politique, etc. FAUX !

Nous ne votons pas, car nous NE VOULONS PLUS ÊTRE REPRÉSENTES PAR LES POLITIQUES ACTUELS, NI PAR LEURS PARTIS car ils ne représentent pas nos envies de société (voter serait les cautionner) et les combattrons. Nous ne votons pas, car nous ne voulons plus enrichir des élus, ou pseudo-élites qui en retour nous appauvrissent et les combattrons.

Nous ne votons pas, car nous ne voulons pas que nos acquis sociaux soient détruits au profit de quelques-uns .

Nous ne votons pas, car nous ne voulons pas des LOIS PSEUDO-SECURITAIRES anticonstitutionnelles pour la plupart qui nous privent chaque jour davantage de nos LIBERTÉS et combattrons pour leur ABROGATION .

Nous ne votons pas, car nous ne voulons pas que nos institutions soient gérées telles des sociétés et soumises à la rentabilité AU DÉTRIMENT DE L HUMAIN, et combattrons en ce sens.

Nous ne votons pas, car nous ne voulons plus de ce CAPITAL TOUT PUISSANT, de ce système boursier, de cette économie de marché, de ces grands patrons RICHISSIMES et de leurs actionnaires INHUMAINS, de ces BANQUES, qui chaque jour nous appauvrissent.

NOUS OUVRIERS qui produisons les richesses du pays dont les salaires ne nous permettent plus de vivre ou de nous loger, NOUS gens qui dormons dans la rue ,NOUS PAYSANS qui sommes traits plus que nos animaux, Nous cadres et classe moyenne qui assistons à la paupérisation de nos conditions….

Nous ne voulons plus de ces différences sociales, nous ne voulons plus de ça ET DE BIEN D’AUTRES CHOSES ENCORE…NOUS NE VOTERONS PLUS ET NOMBRE DE GENS NOUS REJOIGNENT CHAQUE JOUR , DORS ET DÉJÀ VOUS N’ÊTES PLUS LES ÉLUS DU PEUPLE ET N’AVEZ DONC AUCUNE LEGITIMITE A OCCUPER VOS POSTES , vous qui feignez de ne pas nous entendre, nous vous le ferons désormais comprendre « par » les urnes. Nous ne cautionnerons plus un système qui n’est qu’un simulacre de démocratie !

Envoyé le 31/03/2011 à 5:58 par Leslie

………………………………………………..;

Articles lié:catégorie « notre démocratie »

Publicités

31 mars 2011 - Posted by | Notre démocratie | , , , , ,

10 commentaires »

  1. Leslie Renac
    A TOUS CEUX QUI PARTAGENT MÊME EN PARTIE NOS IDÉES SIGNEZ CETTE PÉTITION CA NOUS DONNERA DU POIDS FACE A LA PRESSE NOTAMMENT http://9643.lapetition.be/ ET SI VOUS VOULEZ BIEN FAITES TOURNER….MERCI D’AVANCE

    Commentaire par web | 5 avril 2011 | Réponse

  2. bonjour,

    Personnellement, je ne considère pas l’abstention et le vote blanc/nul de la même façon : le vote blanc est fait par ceux qui cautionnent la démocratie mais ne sont pas satisfait du système actuelle tandis que l’abstention est un refus de participer à la vie de la société, voir un refus de la démocratie (comme c’est le cas pour certains extrémistes féodaux). Le vote reste le meilleur moyen de donner son avis, s’abstenir c’est ne pas avoir d’avis. Mais ce n’est que mon point de vue. Je conçoit tout de même que si un si grand nombre ne vote pas c’est que nos partis politiques ont un problème. Mais malgré ca je ne suis pas pour considérer ceux qui font l’effort (10 minutes dans une jounée c’est tout de même peu) d’aller aux urnes exprimer leur mécontentement par le vote blanc et ceux qui n’y vont pas, soit car ils sont du même avis qu’eux, soit car ils se moquent de la vie politique (au sens noble de « gestion de la cité »). Et même si la majorité se situe dans la première catégorie, il est très important de la distinguer des « sans avis » de la seconde catégorie qui, eux, ne valent même pas la peine d’être compté.

    Ainsi, je trouve dommage de cautionner l’abstention, surtout de la part de gens engagé, car elle est (à mon sens) plus une absence d’opinion qu’une opposition.

    Cordialement

    Commentaire par red | 6 avril 2011 | Réponse

    • Comme notre imaginaire est plein de faux semblant ! La démocratie? ce le système de représentation avec des représentants qui ne nous devrons aucun compte des forfaits qu’ils auront perpétrer en notre nom, (et ils commencent à nous sauter aux visage ces forfaits!) qui ne sont pas même révocables durant la durée de leur mandat, Sommes-nous des enfants pour confier les yeux fermés notre vie et nos choix de vie à d’autres?

      Commentaire par web | 20 avril 2011 | Réponse

      • @web

        Le sujet de l’article est la glorification de l’abstention et non la critique du système démocratique non ?

        Mais bon, continuons ! Je suis également partisan de la démocratie directe. Elle me semble d’autant plus possible avec l’avènement de « l’ère numérique » car j’imagine mal le système électoral actuel permettre des référendums quotidiens ! (n’oublions pas que nos délégués prennent des décisions quotidiennes tel la date d’ouverture de la chasse, chose sur laquelle je suis content de ne pas être interrogé !) Notez également que votre exemplaire démocratie directe athénienne n’accordait de crédit qu’a un quart de la population masculine de la ville (et oui, le mot « citoyen » a beaucoup évolué). De nos jours, on nous consulte moins souvent mais on consulte une plus grande part de la population.

        Je veut bien admettre que le système actuel déplait à beaucoup de monde mais se taire n’est pas une solution. je redis ce que j’ai déjà dit mais amenez vos 25 million de grands penseurs à voter blanc et là je m’inclinerais ! Mais s’abstenir, c’est renoncer à son droit de citoyen, que ce soit dans notre démocratie actuelle ou dans une démocratie directe à venir.

        Commentaire par red | 20 avril 2011

      • @red, c’est vrai l’article porte sur le fait qu’avec 60% d’abstentionnistes la « démocratie » représentative n’est plus « représentative » de grand chose si ce n’est du refus de cette « gestion » de la politique.
        pour une critique du système démocratique : https://aquitainedecroissance.org/category/notre-democratie/

        Commentaire par web | 20 avril 2011

  3. je suis d’accord de compter les blancs mais pas les abstentions, tiendriez vous ce discours à ceux qui se sont battus ou se battent encore pour le droit de vote?
    Et par rapport au principal argument : si les candidats ne plaisent pas (et déjà en général il y en a quand même qui ont des idées… qui font l’effort de se présenter…), rien n’empêche en France de se présenter, aux cantonales surtout???

    Donc : je comprend à peu près de ne pas se reconnaitre, mais pas d’accord avec la façon de l’exprimer : force est à la proposition… mais plus grande difficulté aussi! Il n’y aura jamais le candidat parfait, il faudra des tonnes de réunions et discussions et études pour avancer et on fera des détours…

    En gros : les 25 millions de non votants ne peuvent pas contester ce qui se fait s’ils ne s’impliquent pas (j’entends au sens large), mais je ne crois vraiment pas que sur ces 25 millions il y en ait 1 sur 2 qui dédie 1h par jour à la politique au sens noble et large du terme….Combien ont lu tous les programmes des candidats?

    Je ne juge pas, je pense que ce n’est pas chose facile de s’impliquer en politique, car on a perdu l’habitude, mais je pense que le problème posé par ce post n’est pas le plus pertinent : l’apathie (ou l’égocentrisme??) est peut être un problème plus intéressant à soulever???

    Et ne pas voter permet il d’exercer une quelconque pression?

    idées en vrac,

    julie

    Commentaire par savary | 7 avril 2011 | Réponse

    • nous sommes pour la démocratie, la démocratie réelle celle qui demande réellement au gens quels sources d’énergie ils veulent utiliser , par exemple, une démocratie où le pouvoir économique aussi bien que politique soit entre les mains de chacun, une démocratie directe, dans laquelle personne ne se satisferait de DONNER LE POUVOIR à quelques uns .

      Commentaire par web | 20 avril 2011 | Réponse

  4. Les personnes concernées…. Créez des liens internet:

    http://vilistia.net/Nevotonsplus/

    http://www.sitacon.fr/

    Commentaire par vilistia | 15 avril 2011 | Réponse

  5. vilistia :

    « l’Abstention traduit soit un désintérêt total pour la vie publique, soit un choix politique actif »‘

    c’est bien pour cela que proner l’abstention est une vaste blague. Elle permet à des gens sans idée de croire qu’ils en exprime une. Voulez-vous vraiment être considéré ainsi ??? Ne pensez vous pas que si aux prochaines élections, on passait de quelques milliers de votes blanc à 25 millions, les médias et les politiques pourraient l’ignorer ? Mais il est plus facile d’inciter à l’inaction, ainsi on se leure tout en croyant que l’on a été suivi. C’est comme faire un vote à main levé sans l’anoncer et prendre en compte ceux qui ont les mains baissés !!!

    Commentaire par red | 17 avril 2011 | Réponse

    • Il va encore falloir décoloniser notre imaginaire en cessant de penser que le système de « démocratie » représentative est réellement démocratie. Revenir à l’histoire athénienne par exemple de démocratie directe qui avait précisément été mise en place pour empêcher ce que nous appelons « démocratie » et qui n’est qu’une oligarchie. Non la France n’est pas une démocratie, non le peuple n’a pas le pouvoir!

      Commentaire par web | 20 avril 2011 | Réponse


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :