Aquitaine décroissance

vers une démocratie générale

il faut 4 à 10 fois plus de terre pour nourrir des mangeurs de viande que des végétariens.

Dans « Diet for a small planet », France Moore Lappe nous demande de nous imaginer… assis devant un bifteck de 200 g.

« Imaginez alors la pièce remplie de 45 à 50 personnes avec des assiettes vides devant eux. Pour ‘ le coût d’alimentaire ‘ de votre bifteck, chacune de leur assiette pourrait être remplie d’une pleine tasse de céréales cuisinées. »

RÉDUISONS NOTRE CONSOMMATION DE VIANDE

33% des terres cultivables de la planète sont utilisées à produire l’alimentation des animaux d’élevage ; 26% de la surface des terres émergées non couvertes par les glaces est employée pour le pâturage.
Au total, ce sont 70% des terres à usage agricole et 30% de la surface de la terre qui, directement ou indirectement, sont consacrées à l’élevage. De plus, 35,5% du volume des céréales produites dans le monde sert à nourrir les animaux d’élevage. Soit 670 millions de tonnes au total ! Un volume qui suffirait amplement à nourrir les 850 millions d’êtres humains souffrant de malnutrition.

il faut 4 à 10 fois plus de terre pour nourrir des mangeurs de viande que des végétariens.

Par exemple, il faut 300 g de céréales pour produire 100 g de poulet, 500 g de céréales pour 100 g de bœuf. Il en faut encore plus pour produire 100 g de porc.
500 g de céréales sont donc nécessaires à la production de 100 g de bœuf. Juste une petite comparaison, 100 g de bœuf fournissent 16 g de protéines alors que 500 g de céréales fournissent 50 g de protéines. Ne pensez-vous pas que nous avons perdu des protéines en chemin? Est ce qu’il ne serait pas intelligent que les personnes qui ont les moyens et la possibilité de s’acheter un steak partagent leurs protéines avec ceux qui en ont besoin tout simplement en préférant occasionnellement des plats de végétaux ou céréales?
· Quelques chiffres intéressants

Apparemment si les Américains réduisaient leur consommation de viande de 10 %, cent million de personnes pourraient être nourries par les céréales qui étaient utilisées pour le bétail. Et si chacun d’entre nous réduisait sa consommation de viande ou même devenait végétarien? Faites-en les calculs.

Aux États-Unis 70 % des céréales vont aux animaux d’élevage. En Inde seulement 2 % des céréales vont aux animaux.

Selon la section d’« Agriculture mondiale » de la FAO, à l’heure actuelle 776 millions de personnes, soit 1 sur 6 souffrent de malnutrition et, en dépit d’une production céréalière en augmentation de près d’un milliard de tonnes depuis le milieu des années 1960, un pourcentage important de cette quantité n’est pas utilisé au bénéfice des humains. Un peu plus d’un tiers du rendement mondial en céréales est destiné aux animaux chaque année, de même qu’un quart de la production mondiale de poissons.

En 1985, pendant la famine en Éthiopie, alors que la population mourait de faim, le même pays exportait des céréales pour le bétail anglais.

Ce modèle s’étend même à la Chine qui augmente sa consommation de viande à mesure que sa population s’enrichit. Certains agriculteurs américains prévoient que dans l’avenir, l’agriculture intensive (occidentale) permettra d’alimenter la production animale en Chine.L’institut de recherche américain Earth Policy Institute soulignait, en mars dernier, que si les chinois consomment les ressources en 2031 de manière si vorace que les Américains, la consommation de grains par personne là-bas augmenterait de 291 kilos actuellement à 935 kilos. C’est-à-dire que la Chine consommera 1,352 millions de tonnes de grains, une quantité lointaine des 382 millions de tonnes usées en 2004. Cela est égal à deux tiers de la consommation totale de céréales en 2004.7

En résumé, sur une même terre, nous pouvons produire plus de céréales que de viande et les céréales sont données aux animaux. Il y a une double perte. Nous pourrions alimenter beaucoup plus de personnes si celles-ci consommaient directement les céréales. La faim dans le monde pourrait alors être largement limitée si nous réduisions ou éliminions nos habitudes carnivores

Publicités

4 janvier 2011 - Posted by | Alimentation, ANTI SPECISME, DECROISSANCE | , , ,

15 commentaires »

  1. et il faut probablement 4 fois plus d’hôpitaux pour soigner des mangeurs de viande que des végétaliens…..
    Un volume qui suffirait amplement à nourrir les 850 millions d’êtres humains souffrant de malnutrition. …non ils souffrent de sous nutrition, ce sont les gens d’ici souffrent de mal nutrition qui engendre sur-poids ( un adulte sur deux en france) diabète , problèmes cardiovasculaire, cancers digestif et autres , hypertention….qui sont les premières causes de mortalité en France!

    Commentaire par mamapasta | 5 janvier 2011 | Réponse

  2. …et comme le dit Mamapasta, un régime carné est souvent déséquilibré sur le plan nutritionnel…un petit tour sur son blog, plein de recettes veg http://mamapasta.over-blog.com

    Commentaire par wz | 6 janvier 2011 | Réponse

  3. C’est une volonté propre aux végétariens que de raconter des conneries ? Sur l »île d’Okinawa ils suivent un régime INCLUANT la viande et pourtant ils sont majoritairement centenaires.
    C’est pas parce que les occidentaux font n’importe quoi que manger de la viande c’est forcément mal. L’homme est un omnivore, et qui plus est un charognard (et non un chasseur). Avant de regarder dans l’assiette du voisin regardez dont dans la votre et troquez votre voiture contre une roulotte pour sauver le monde. Je mange de la viande et je n’utilise aucun moyen de locomotion, et pourtant je ne fais pas de blog pour blablater sur la pollution de ceux qui osent encore émettre du CO2…

    Commentaire par Faux Filet | 30 mars 2011 | Réponse

    • Je ne pense pas que les vegans racontent plus de conneries que les autres.
      Je ne comprend pas du tout votre « argumentation ».
      Pourquoi parler d’Okinawa et des centenaires?
      Pourquoi parler des habitudes ancestrales de l’humain? Ou encore de votre bicyclette?
      L’article porte sur les surfaces agricoles limitées de la planète et sur la façon de les exploiter.
      Il énonce des faits comme « 100 g de bœuf fournissent 16 g de protéines alors que 500 g de céréales fournissent 50 g de protéines.  » ou 70% des terres à usage agricole et 30% de la surface de la terre qui, directement ou indirectement, sont consacrées à l’élevage.
      Il ne faut pas vous sentir agressé personnellement pas de tels chiffres et si vous êtes sensible aux émissions de CO2, il est normal qu’ils vous touchent également.

      Commentaire par web | 30 mars 2011 | Réponse

      • C’était par rapport aux commentaires de vegans qui ne peuvent s’empêcher de vouloir imposer leur façon de penser aux autres. Un lion mange une gazelle, c’est la nature. Un homme mange un lapin, c’est un meurtre. WTF ? Allez dire aux natifs américains que c’est dégueux de manger du bison et de se faire des vêtements avec.
        Les vegans ont une particularité à prôner le respect de l’animal tout en faisant preuve d’un humanisme (philosophiquement parlant) déconcertant. On est que des mammifères for God’s sake !

        Commentaire par Faux Filet | 30 mars 2011

    • Petite précision : le régime d’Okinawa comporte très peu de viande. Et 78 % de l’alimentation des habitants d’Okinawa provient du végétal.
      http://www.lanutrition.fr/bien-dans-son-assiette/bien-manger/les-recommandations-nutritionnelles-officielles/la-pyramide-dokinawa.html

      Commentaire par samia | 30 mars 2011 | Réponse

  4. Je suis d’accord avec vous, d’ailleurs je prépare actuellement l’organisation d’un évènement qui concerne la question de la reconnaissance officielle de ces fameuses protéines végétales, mais quel dommage de toujours devoir s’engueuler dès qu’on touche à la viande!!!
    Amitiés à tous
    Ines

    Commentaire par ines | 30 mars 2011 | Réponse

    • c’est vrai que c’est un sujet violent, une remise en cause difficile pour certains.
      Tiens nous au courant de ton événement sur les protéines.

      Commentaire par web | 31 mars 2011 | Réponse

      • Désolé, mais ayant fait des sports intensifs et suivi différemment régimes, celui à base de protéines végétales est bien pour celui dont l’activité la plus intense est le sudoku, ou juste rien glander. 15 bornes + des heures de musculation c’est pas avec du tapioca et des salsifis qu’on arrive à les gérer. Hormis filer la chiasse ça m’a jamais aidé, retour aux 2L de lait mixés avec des oeufs, du chocolat et un steak !

        Commentaire par Faux Filet | 31 mars 2011

      • Parmi les plus grands athlètes du monde, on compte, entre autres, des végétariens : John Salley, champion à quatre reprises de la NBA maintenant retraité, Carl Lewis (qui a été nommé Olympien du siècle par Sports Illustrated), Tony Gonzalez de la NFL et Prince Fielder de la MLB. Brendan Brazier, un triathlonien bien connu est, lui aussi, végétalien et réussit bien dans sa discipline, Ivan lendl, Fausto Copi, Alain Mimoun, Djamel Bourasse, Émile Zatopec

        Commentaire par web | 31 mars 2011

  5. Certes, limiter la consommation de viande semble bénéfique à bien des médecins. La viande n’est pas dangereuse sauf que pour certains, nous devrions manger des animaux ne dépassant pas notre taille, pour la bonne et simple raison que la quantité de protéines ne correspond pas à notre organisme. L’Homme à l’art de se créer des besoins, les magasins proposent toutes viandes à volonté (ou possibilité des ménages), certains en abusent. Avec les années, suivent des désordres cardio-vasculaires…et tant d’autres. La décision appartient à nous tous. Si nous apprenons à limiter notre consommation, ils limiteront la production, c’est la loi de l’offre et de la demande. Autrefois, les végétaux et graines faisaient partie de l’alimentation, les fruits aussi, la viande était présente. Mais on oubli le facteur traitement, tout nos produits et viandes sont trafiqués avec l’aval de certains, on assiste quelquefois des interdictions de tels ou tel traitement… dangereux….
    Consommer de la viande : oui
    Consommer des céréales : oui
    TOUT
    Mais pas de chimie
    Les débat ne peux pas être sérieux dans la mesure où à la base les traitement chimiques altèrent la qualité de l’alimentation.

    Commentaire par Plume au vent | 31 mars 2011 | Réponse

    • Hmm ce qui me gène le plus c’est de voir des tonnes de barbaque être foutues en l’air dans les poubelles des grandes surfaces. Pourquoi en produire autant et n’en vendre que la moitié ? Pour la simple et bonne raison qu’il faut que les présentoirs paraissent toujours pleins, afin de donner envie au consommateur.
      Comme tu le dis Plume au vent, ce sont les grandes surfaces qui font n’importe quoi, merci de remettre les pendules à l’heure.
      Ce ne sont pas les consommateurs de viande qu’il faut attaquer mais les chaines de distribution, ce sont elles qui créent les besoins, pas le consommateur.

      Commentaire par Faux Filet | 31 mars 2011 | Réponse

  6. C’est l’homme qui prétend être un omnivore, il est ce qu’il a envie d’être. Manger autant de viande est une aberration écologique, nous scions la branche sur laquelle nous sommes assis. Quand à cette fameuse chaine naturelle comparable au lion qui mange la gazelle (les clichés ont la vie dure, manque plus que le cri de la carotte), allez donc tuer un boeuf de vos propres mains sans armes, sans rien…quoi de naturel dans l’élevage intensif (80 % de l’élevage)…enfin, moi aussi, j’ai fait du sport à haute dose sans aucun problème en étant végétalien, mais je ne bouffais pas que des salsifis ou du tapioca !

    Commentaire par Herve | 2 avril 2011 | Réponse

  7. Rdv le dimanche 17 avril au « forum de la protection animale » en Loire Atlantique.
    Merci de votre attention

    Commentaire par barouh | 4 avril 2011 | Réponse

  8. À Faux Filet

    Travailles-tu pour Hygrade ?

    Hey, je fais 240 lbs de muscles; boxe, judo, karate, MMA, bûcheron l’été, pelleteur de neige 8-9 hres/jour l’hiver ici au Québec, marcheur et ancien nageur de LONGUE distance; fort comme un BOEUF et tu sais quoi… Tes arguments valent rien, j’en suis la preuve. Et que dire de la championne mondiale d’haltérophilie Maryse Turcotte !

    Je ne mange pas de viande, puis le lait ça m’est totalement inutile et même néfaste… Céréales complètes, soya, bon riz, algues, noix, lentilles, légumes verts, etc, etc, etc, etc, tu connais?

    Tu me fais vraiment rire. J’ai toujours conservé mes muscles, à 52 ans j’en paraîs 37. Au Gym je suis aussi performant que 98% des ti-culs boostés de ‘stock’ dopants ou manufacturés (idioties de poudre de toutes sortes, chimiques et autres). J’ai été un inactif obligé suite à un accident et à une opération, il m’a fallu juste 2-3 semaines pour revenir en forme ! Les mangeux de nimporte quoi, les poudereux, ils perdent leur fameuse  »masse musculaire » pis y braillent comme des enfants, ils se bourrent de protéine et d’autres produits totalement inutiles (c’est scientifiquement prouvé *, Moi, peux importe si j’arrête ou pas, je conserve mes muscles, NATURELS ! Je fais 16 rounds de boxe haute intensité3 fois /sem, 10 kms de rame très haute intensité + 1 hre de muscul 4-5 fois sem, je nage parfois 3 hres sans arrêt en pleine mer à 80% de mon V0Max.

    Comme on dit icitte au Québec : Tu t’prends pour qui l’tawin ?

    Sources :
    http://www.radio-canada.ca/emissions/l_epicerie/2010-2011/
    http://www.passeportsante.net/fr/actualites/dossiers/articlecomplementaire.aspx?doc=sports_besoins_base_do
    http://www.guide-proteines.org/proteines/assimilation-proteines/table-valeurs-biologiques.html

    François ‘Franky’ FortinCap-des-Rosiers, Gaspésie, Québec

    Commentaire par Franky | 25 novembre 2011 | Réponse


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :