Aquitaine décroissance

vers une démocratie générale

Convergence entre la transition, les mouvements contre l’extractivisme et les communautés indiennes sud-américaines


QUARTIERS EN TRANSITION

Le 10 mars dernier, plusieurs associations et collectifs (Ecobox, « Non au gaz et pétrole de schiste », Relocalisons!, L’Indépendante, Parole de nature…) travaillant autour du mouvement de la transition avaient rencontré José Gualinga, Tayak Apu (Président) du Peuple Kichwa de Sarayaku à l’occasion de son passage en France. A cette occasion, était ressortie l’idée de construire sur du long terme des liens et des relations autour de luttes et d’objectifs qui convergent pour préserver nos biens communs et éviter leur marchandisation. Le tout avec en toile de fond, le mouvement de la transition et ses implications en terme énergétique, environnemental, alimentaire, agricole, démocratique, économique, sociale….

José Gualinga avait indiqué que ce qui faisait le ciment de nos initiatives, de nos collectifs et de la lutte des Sarayaku et des peuples indigènes en général (à l’image de la déclaration de Lima en novembre 2010), c’était la volonté de passer à l’action et d’expérimenter…

View original post 494 mots de plus

9 avril 2012 Posted by | Non classé | Laisser un commentaire

   

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 4 619 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :